5 choses à connaître avant d’acheter de l’or

par | Oct 24, 2023 | News | 0 commentaires

Acheter de l’or : une constance historique inégalée L’or, ce métal éclatant, a su gagner la confiance des investisseurs au fil des siècles. Bien qu’il ne rapporte ni dividendes ni intérêts, son rôle de bouclier face à l’instabilité monétaire le positionne au-dessus des devises courantes. Un exemple frappant? L’introduction de l’Euro en 1999 a vu […]

Acheter de l’or : une constance historique inégalée

L’or, ce métal éclatant, a su gagner la confiance des investisseurs au fil des siècles. Bien qu’il ne rapporte ni dividendes ni intérêts, son rôle de bouclier face à l’instabilité monétaire le positionne au-dessus des devises courantes. Un exemple frappant? L’introduction de l’Euro en 1999 a vu le prix de l’or grimper en flèche. De nos jours, après presque 25 ans, l’or s’est apprécié de plus de 670%. Historiquement, sa valeur a été si stable qu’une once d’or pouvait s’échanger contre 300 pains ou une toge romaine de luxe, une tendance qui persiste.

L’or : L’atout maître de votre portefeuille

Des experts en gestion de patrimoine, tels que ceux de Pro Aurum, préconisent une allocation en or oscillant entre 10 et 20%, selon le degré de sécurité recherché. Plusieurs analyses démontrent que l’or a une corrélation inverse avec d’autres actifs majeurs, comme le dollar, les taux d’intérêt ou les marchés boursiers internationaux. En l’intégrant à votre portefeuille, vous diminuez le risque global tout en optimisant les rendements. Par ailleurs, sa volatilité est souvent inférieure à celle de grands indices tels que le S&P 500.

L’or face aux tumultes du monde

Face à des situations d’instabilité, qu’elles soient géopolitiques comme les tensions entre la Russie et l’Ukraine, environnementales ou économiques, l’or se distingue par sa robustesse. Les investisseurs n’oublient pas sa tenue exemplaire lors de crises majeures, qu’il s’agisse de guerres, de faillites d’États ou d’entreprises, ou de réformes monétaires. Les devises courantes, telles que le dollar ou l’euro, ont vu leur pouvoir d’achat s’affaiblir, surtout face à l’or, qui ne repose sur aucune promesse de paiement externe.

L’or : Une ressource finie et précieuse

À l’opposé des devises, que les banques centrales peuvent émettre sans fin, l’or est limité. Sa valeur est d’autant plus renforcée par les coûts d’extraction élevés. De surcroît, contrairement à d’autres ressources, l’or est fréquemment recyclé, notamment dans les domaines de la bijouterie et de la technologie.

L’or : Une monnaie universelle

L’or jouit d’une reconnaissance et d’une demande mondiales. Des pièces d’or de marques prestigieuses telles que « Krügerrand » (Afrique du Sud), « Maple Leaf » (Canada) ou « American Eagle » (USA) sont couramment échangées. Il peut être aisément vendu et converti presque partout dans le monde. Grâce à la technologie, des entreprises comme Pro Aurum ont simplifié les échanges en ligne, étoffant ainsi l’offre de services autour de l’or.

<a href="https://20-francs-coq-marianne.fr/author/yann/" target="_self">Pierre Alex Lemaitre</a>

Pierre Alex Lemaitre

Pierre Alex Lemaitre a 20 ans d'expérience en tant que journaliste économique, spécialisé dans les matières premières. Auparavant, il a également été rédacteur dans la presse générale.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *