Alliance des BRICS : le FMI prône une coopération mondiale renforcée

L’aval du FMI à l’élargissement des BRICS Une alliance en plein essor L’International Monetary Fund (FMI) a récemment exprimé un soutien appuyé envers l’alliance des BRICS, suite à l’annonce de l’adhésion de six nouveaux pays. Cette expansion est perçue comme un vecteur d’amélioration dans la collaboration internationale, un sujet au cœur des discussions actuelles. Julie […]

L’aval du FMI à l’élargissement des BRICS

Une alliance en plein essor

L’International Monetary Fund (FMI) a récemment exprimé un soutien appuyé envers l’alliance des BRICS, suite à l’annonce de l’adhésion de six nouveaux pays. Cette expansion est perçue comme un vecteur d’amélioration dans la collaboration internationale, un sujet au cœur des discussions actuelles.

Julie Kozack, porte-parole du FMI, a souligné les avantages de cette alliance lors d’une déclaration jeudi dernier. Elle a mis en lumière les BRICS comme incarnation de la « coopération internationale renforcée et de l’intensification des relations commerciales et d’investissement entre les différents ensembles de pays. »

La vision du FMI sur une monnaie numérique de banque centrale globale

Impulsions pour une plateforme CBDC universelle

Parallèlement, le FMI s’est lancé dans l’initiative de créer une plateforme de monnaie numérique de banque centrale (CBDC) à l’échelle mondiale. Cela s’inscrit dans une série de démarches visant à remodeler l’économie globale, avec des acteurs comme les Émirats Arabes Unis reconnaissant l’influence potentielle de l’alliance des BRICS dans cette transformation.

Le FMI et le concept de coopération mondiale

L’importance d’un monde multipolaire

L’alliance des BRICS se positionne comme un acteur clé dans la construction d’un monde multipolaire, cherchant à valoriser le rôle du sud global tout en défiant la prédominance occidentale. Cette vision d’un monde aux multiples pôles de pouvoir est maintenant soutenue par le FMI, qui voit dans l’élargissement des BRICS une opportunité d’atteindre cet idéal.

L’encouragement du FMI à l’égard de cette croissance est clair. Julie Kozack a affirmé que l’organisation salue et encourage « la coopération internationale accrue et l’approfondissement des liens commerciaux et d’investissement entre les nations, à l’instar des BRICS, tant qu’ils visent à réduire la fragmentation des marchés, à favoriser le commerce et à diminuer les coûts d’investissement ».

Opposition à la fragmentation économique

En outre, Kozack a mis en avant la position du FMI contre la fragmentation mondiale, en favorisant la coopération internationale que permet une alliance économique telle que celle des BRICS. Une division mondiale est perçue par le FMI comme préjudiciable à l’économie globale, d’où leur soutien à des initiatives d’unification.

<a href="https://20-francs-coq-marianne.fr/author/yann/" target="_self">Pierre Alex Lemaitre</a>

Pierre Alex Lemaitre

Pierre Alex Lemaitre a 20 ans d'expérience en tant que journaliste économique, spécialisé dans les matières premières. Auparavant, il a également été rédacteur dans la presse générale.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *