Jeux des Brics : la contre-attaque de Poutine face à l’exclusion des nations occidentales

Jeux des Brics : la riposte de Poutine face à l’exclusion des nations occidentales Les forces ukrainiennes franchissent le fleuve Dniepr malgré l’opposition russe Mercredi, la Russie a admis pour la première fois que des forces ukrainiennes avaient réussi à pénétrer sur la rive est du Dniepr, une zone sous contrôle russe dans le sud […]

Jeux des Brics : la riposte de Poutine face à l’exclusion des nations occidentales

Les forces ukrainiennes franchissent le fleuve Dniepr malgré l’opposition russe

Mercredi, la Russie a admis pour la première fois que des forces ukrainiennes avaient réussi à pénétrer sur la rive est du Dniepr, une zone sous contrôle russe dans le sud de l’Ukraine. Le gouverneur nommé par Moscou pour diriger l’oblast de Kherson occupé, Vladimir Saldo, a confirmé dans un communiqué que des soldats ukrainiens avaient réussi à franchir le fleuve. Cependant, il a affirmé que les forces russes avaient immobilisé ces soldats et leur faisaient subir des conditions extrêmement difficiles. Les forces ukrainiennes, qui comptent plusieurs centaines de soldats, opèrent par petits groupes sur une zone située entre un pont ferroviaire et le village de Krynky, sur une distance d’environ 20 km. Cette contre-offensive de l’Ukraine, lancée en juin dernier, se développe contre toute attente et représente une avancée pour les forces ukrainiennes.

Une contre-attaque stratégique de la Russie

Cette avancée des forces ukrainiennes sur la rive est du Dniepr représente une contre-attaque stratégique de la Russie. En effet, ce mouvement de l’Ukraine vient en réponse à l’exclusion de la Russie des jeux des Brics, une alliance constituée du Brésil, de la Russie, de l’Inde, de la Chine et de l’Afrique du Sud. Suite à l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014, les nations occidentales ont décidé de boycotter la Russie et de l’exclure des jeux des Brics. Cette exclusion a été perçue par le président russe, Vladimir Poutine, comme une provocation et une atteinte à la souveraineté russe.

Un message fort de la part de Vladimir Poutine

En soutien à cette contre-attaque de l’Ukraine, le président russe Vladimir Poutine a fait passer un message fort en affirmant que les forces russes immobilisaient les soldats ukrainiens et les soumettaient à un « enfer ». Cette déclaration vise à montrer la détermination de la Russie à faire face à l’exclusion des nations occidentales et à défendre ses intérêts dans la région ukrainienne. Poutine souhaite ainsi montrer sa capacité à riposter et à répondre aux provocations de l’Occident.

Des enjeux géopolitiques importants

Cette escalade de tensions entre la Russie et l’Ukraine, soutenue par les nations occidentales, souligne les enjeux géopolitiques importants dans la région. La question de la souveraineté ukrainienne et de la présence russe en Ukraine est au cœur des débats internationaux. Les jeux des Brics, qui constituent une alliance économique et politique majeure, sont également touchés par cet affrontement. La Russie cherche à montrer sa force et sa capacité à riposter face aux sanctions et à l’exclusion internationale.

En conclusion, la contre-attaque des forces ukrainiennes sur la rive est du Dniepr est une réponse stratégique de la Russie face à son exclusion des jeux des Brics par les nations occidentales. Cette avancée inattendue des forces ukrainiennes et la réaction de la Russie mettent en évidence les enjeux géopolitiques importants dans la région et soulignent la détermination de Vladimir Poutine à riposter et à défendre les intérêts de son pays.

<a href="https://20-francs-coq-marianne.fr/author/yann/" target="_self">Pierre Alex Lemaitre</a>

Pierre Alex Lemaitre

Pierre Alex Lemaitre a 20 ans d'expérience en tant que journaliste économique, spécialisé dans les matières premières. Auparavant, il a également été rédacteur dans la presse générale.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *