Les BRICS envisagent un Internet indépendant de l’influence américaine : vers une nouvelle ère numérique ?

Les BRICS envisagent un Internet indépendant de l’influence américaine : vers une nouvelle ère numérique ? Les pays membres des BRICS cherchent à se défaire de l’emprise américaine Les pays membres des BRICS ont l’ambition de mettre fin à l’hégémonie occidentale portée par les États-Unis. Cette volonté concerne non seulement les aspects monétaires et financiers […]

Les BRICS envisagent un Internet indépendant de l’influence américaine : vers une nouvelle ère numérique ?

Les pays membres des BRICS cherchent à se défaire de l’emprise américaine


Les pays membres des BRICS ont l’ambition de mettre fin à l’hégémonie occidentale portée par les États-Unis. Cette volonté concerne non seulement les aspects monétaires et financiers liés au dollar, mais également les services Internet actuellement dominés par les Américains.

Une proposition novatrice pour une infrastructure Internet alternative


Dans le cadre de leur politique visant à limiter l’influence des États-Unis, les pays membres des BRICS ont récemment proposé la mise en place d’un service Internet unifié réservé à leur groupe. Cette proposition émane de la Russie, plus précisément de la commission de contrôle de la Douma d’État, la chambre basse du parlement russe.

Le député russe Dmitry Gusev, à la tête de cette commission, souhaite développer une infrastructure Internet alternative indépendante des dispositifs de communication américains. L’objectif est de réduire le contrôle exercé par les États-Unis sur l’actualité mondiale et de remettre en cause leur domination dans le secteur des services Internet.

Un paysage Internet biaisé en faveur des États-Unis


Selon Dmitry Gusev, le paysage mondial de l’Internet est fortement orienté en faveur des États-Unis, avec une prédominance des médias sociaux, des organes d’information et des sources de divertissement provenant de l’Occident. Le parlementaire souhaite inverser cette situation en plaçant les services des BRICS au premier plan de la sphère Internet, ce qui remettrait en cause la domination américaine.

Des capacités techniques et organisationnelles à développer


La concrétisation de cette idée nécessiterait la mise en commun des capacités techniques et organisationnelles des pays membres des BRICS. Cependant, il est important de souligner que ces pays partagent encore des divergences, notamment en ce qui concerne la politique monétaire. Néanmoins, leur stratégie pour affaiblir l’influence américaine ne se limite pas seulement à l’affaiblissement du dollar, mais inclut également le démantèlement de l’hégémonie américaine sur Internet et la création d’une alternative au réseau bancaire SWIFT. Cette approche semble favorable à l’écosystème crypto du Web 3.0 en plein essor.

En conclusion, les BRICS envisagent une nouvelle ère numérique en cherchant à se défaire de l’influence américaine dans le domaine de l’Internet. Bien que des défis techniques et organisationnels se posent, cette ambition témoigne d’une volonté de remise en question de l’ordre établi et de la recherche d’une plus grande indépendance dans le domaine numérique.

<a href="https://20-francs-coq-marianne.fr/author/yann/" target="_self">Pierre Alex Lemaitre</a>

Pierre Alex Lemaitre

Pierre Alex Lemaitre a 20 ans d'expérience en tant que journaliste économique, spécialisé dans les matières premières. Auparavant, il a également été rédacteur dans la presse générale.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *