Les prix de l’or vont-ils exploser avec l’impact potentiel de l’indice PCE sur la politique de la Fed ?

Depuis plusieurs semaines, les investisseurs du marché de l’or retiennent leur souffle. L’indice PCE, principal baromètre de l’inflation aux États-Unis, pourrait bien être le déclencheur d’une explosion des prix de l’or. En effet, l’impact de cet indicateur sur la politique monétaire de la Fed suscite de vives spéculations et alimente les prévisions les plus audacieuses. […]

Depuis plusieurs semaines, les investisseurs du marché de l’or retiennent leur souffle. L’indice PCE, principal baromètre de l’inflation aux États-Unis, pourrait bien être le déclencheur d’une explosion des prix de l’or. En effet, l’impact de cet indicateur sur la politique monétaire de la Fed suscite de vives spéculations et alimente les prévisions les plus audacieuses. Les prochaines semaines s’annoncent cruciales pour le cours de ce métal précieux.

La résilience de l’or face à l’incertitude du marché

Malgré la phase de consolidation actuelle, l’or a montré une certaine résilience, avec les hedge funds maintenant leurs positions depuis le rallye de février-mars. En mai, l’or a atteint un niveau record, porté par les attentes de baisses de taux, les mesures de stimulation de la Chine et les tensions géopolitiques.

Répercussions potentielles des données PCE sur la politique de la Fed

Les données sur la consommation personnelle aux États-Unis, principal indicateur d’inflation de la Fed, sont attendues avec impatience. Un chiffre PCE faible est crucial pour maintenir l’espoir d’une baisse des taux de la Fed, ce qui soutiendrait davantage les prix de l’or. Les attentes du marché sont d’une hausse mensuelle minime, voire nulle, du chiffre PCE en mai, tandis que le chiffre PCE de base devrait montrer sa plus faible hausse annuelle depuis mars 2021.

Les prévisions du Dow Jones pour les chiffres PCE de vendredi suggèrent une stabilité du chiffre principal et une hausse de 0,1 % du chiffre PCE de base, par rapport aux augmentations de 0,3 % et 0,2 % respectivement en avril.

Position de la Fed et indicateurs économiques

L’or a augmenté de plus de 1 % lors de la session précédente suite au ralentissement de l’activité économique aux États-Unis. Cependant, la gouverneure de la Fed, Michelle Bowman, reste prudente et n’est pas encore prête à soutenir une baisse des taux en raison des pressions inflationnistes persistantes.

Les marchés à terme anticipent une probable baisse de taux d’un quart de point en septembre, avec une autre éventualité d’ici la fin de l’année, en fonction des données à venir.

Prévisions du marché pour l’or

Prévision à court terme : Maintenir l’or au-dessus de 2 275 dollars est crucial pour éviter une phase de liquidation forcée. Cette stabilité soutiendra un sentiment positif et maintiendra la force de l’or.

Prévision à long terme : Tant que les facteurs de soutien persisteront et que la Fed s’orientera vers l’assouplissement, l’or devrait conserver son élan haussier. À la fin de l’année, l’or pourrait potentiellement atteindre 2 600 dollars, soutenu par une demande soutenue et des conditions économiques favorables.

Analyse technique

En parallèle, les traders sont invités à surveiller de près les indicateurs économiques et les signaux de politique de la Fed pour ajuster efficacement leurs positions.

<a href="https://20-francs-coq-marianne.fr/author/yann/" target="_self">Pierre Alex Lemaitre</a>

Pierre Alex Lemaitre

Pierre Alex Lemaitre a 20 ans d'expérience en tant que journaliste économique, spécialisé dans les matières premières. Auparavant, il a également été rédacteur dans la presse générale.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *