L’impact préoccupant de la popularité des cryptomonnaies en France selon l’OCDE

L’engouement croissant des investisseurs français pour les cryptomonnaies, les NFT, les paris sportifs et les casinos en ligne constitue une préoccupation majeure pour l’OCDE. Selon une étude commandée par l’AMF et réalisée par l’OCDE, depuis le début de la pandémie de Covid-19 en 2020, 24% des Français déclarent détenir des placements en instruments financiers ou […]

L’engouement croissant des investisseurs français pour les cryptomonnaies, les NFT, les paris sportifs et les casinos en ligne constitue une préoccupation majeure pour l’OCDE. Selon une étude commandée par l’AMF et réalisée par l’OCDE, depuis le début de la pandémie de Covid-19 en 2020, 24% des Français déclarent détenir des placements en instruments financiers ou des cryptoactifs. Parmi ces investisseurs, la moitié a commencé à investir pendant la pandémie.

L’étude montre également que les investisseurs français détiennent une plus grande proportion de cryptoactifs (9,4%) par rapport aux actions individuelles cotées en bourse (7,3%), aux obligations (5,4%) et aux fonds négociés en bourse (2,4%). Cependant, ces nouveaux investisseurs ne comprennent pas toujours les enjeux et les risques associés à ces placements. Ils se fient davantage aux conseils financiers de leurs proches, de leurs amis et des réseaux sociaux plutôt qu’aux professionnels.

Une des principales préoccupations soulevées par l’étude est que ces investisseurs surestiment leurs connaissances dans le domaine des placements financiers. Comparés aux investisseurs traditionnels, ils sont plus susceptibles de fournir des réponses incorrectes à des questions portant sur des concepts simples tels que les effets de l’inflation, la diversification ou la balance bénéfice-risque. Cette méconnaissance des fondamentaux financiers peut les conduire à prendre des décisions d’investissement risquées et mal informées.

Par ailleurs, l’étude révèle que 40% des jeunes âgés de 18 à 24 ans interrogés déclarent investir dans le but de gagner beaucoup et rapidement. Cette mentalité spéculative est particulièrement inquiétante, car elle peut entraîner des prises de risques inconsidérées. Les conseils financiers trompeurs diffusés sur les réseaux sociaux, notamment TikTok, ainsi que la publicité abondante pour les paris sportifs contribuent à la confusion des jeunes investisseurs.

Face à cette situation préoccupante, l’OCDE recommande de renforcer la sensibilisation des investisseurs aux risques liés aux placements financiers et aux cryptoactifs. Il est essentiel de promouvoir une éducation financière de qualité et accessible à tous. Les perspectives d’avenir dans ce domaine résident notamment dans le recours à des plateformes d’éducation financière en ligne et à des formations dispensées par des professionnels compétents.

Il est également crucial de renforcer la régulation et la supervision du marché des cryptomonnaies et des placements financiers en ligne. Des mesures visant à limiter l’exposition des investisseurs aux risques excessifs doivent être mises en place. Enfin, il est recommandé aux investisseurs de faire preuve de prudence et de se tourner vers des professionnels compétents pour obtenir des conseils financiers avisés.

À LIRE AUSSI
– Rachel Conlan, directrice marketing de Binance, exprime l’objectif de toucher le prochain milliard d’utilisateurs de cryptomonnaies. Elle souligne l’importance d’une approche responsable dans l’utilisation des cryptoactifs.

<a href="https://20-francs-coq-marianne.fr/author/yann/" target="_self">Pierre Alex Lemaitre</a>

Pierre Alex Lemaitre

Pierre Alex Lemaitre a 20 ans d'expérience en tant que journaliste économique, spécialisé dans les matières premières. Auparavant, il a également été rédacteur dans la presse générale.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *